Votre animal vomit

Tout vomissement qui se répète impose de voir un vétérinaire. Plus de cinq vomissements dans l’heure constitue une réelle urgence. Les vomissements sont un signe accompagnateur de nombreuses maladies.

 

MOTIFS DE CONSULTATION

 

  • Présence de Fièvre, soit chez le chien ou le chat au-delà de 39°C de température rectale. En l’absence de possibilité de prise de température rectale : état fébrile caractérisé par fatigue , tristesse, manque d’entrain, baisse d’appétit, chaleur des pavillons auriculaire, frissons, recherche de chaleur...
  • Constipation depuis plus de 48 heures ou Diarrhée depuis plus de 24 heures.
  • Vomissements répétés (au delà de 5 dans l'heure).
  • Vomissements de sang (hématémèse).
  • Somnolence, asthénie.
  • Maux de ventre caractérisés par des plaintes et des spasmes abdominaux, une attitude de « prière » membres antérieurs plaqués au sol et postérieurs surélevés, angoisse et regards fréquents vers l’abdomen...
  • Traumatisme crânien récent, de moins de 24 heures.
  • Ingestion d’un aliment avarié ou d’un produit toxique ou caustique.
  • Chez un très jeune animal âgé de moins de 5 mois, les vomissements répétés peuvent entraîner une sévère déshydratation qui impose la consultation du vétérinaire.

 

L’animal présente-t-il au moins l’un de ces signes?

OUI : consultez le vétérinaire dans l’heure

NON : vous devez néanmoins prendre rendez-vous avec le vétérinaire dans les meilleurs délais. Les vomissements ne sont jamais anodins (à l’exception des vomissements épisodiques de « pelotes de poils » chez les chats , appelées également trichobézoards).

 

CONDUITE EN CAS D'URGENCE

 

  • Placer l’animal au calme.
  • Retirer l’eau et la nourriture (diète hydrique 12 heures, diète alimentaire de 24 à 48 HEURES). Si l’animal a très soif, faire lécher un glaçon.
  • Faire avaler un pansement gastrique.

 

CAS PARTICULIERS

 

TENTATIVES INFRUCTUEUSES DE VOMISSEMENT AVEC HYPERSALIVATION + GONFLEMENT TYMPANIQUE DE L’ABDOMEN : 
Suspicion de météorisation torsion de l’estomac. Le chien doit être conduit d’urgence dans une clinique vétérinaire.

 

VOMISSEMENTS DE POILS :
Très fréquents chez les chats, surtout ceux à poils longs. Ils sont bénins mais peuvent à la longue provoquer des maladies inflammatoires chroniques du tube digestif. Des mesures s’imposent : brossage quotidien, traitement mensuel pour l’évacuation des boules de poils intra-digestives (demandez conseil à votre vétérinaire).

 

VOMISSEMENTS LORS DES TRANSPORTS :
Ils sont dus à un trouble passager de l’oreille interne dont le fonctionnement est perturbé par les mouvements du moyen de transport (très net en voiture). Par précaution donnez des repas légers dans les 48 heures qui précédent le voyage. Dans les cas rebelles, demandez conseil à votre vétérinaire qui vous remettra des anti-nauséeux dont les vertus tranquillisantes seront également appréciées.

 

Télécharger la fiche conseil.

 

© Copyright -