Toxi infections alimentaires

Les toxi-infections alimentaires n'a rien à voir avec la banale indigestion.

 

Dans les cas d'indigestion, les animaux ont ingurgité des quantités trop importantes d'aliments sains, alors que dans la toxi-infection alimentaire la quantité importe peu, c'est l'aliment qui est infecté.

 

A SAVOIR

 

Les aliments mal conservés sont le plus souvent en cause : viande, charcuterie, crème, œufs ou pâtisserie.

 

Les germes responsables sont des salmonelles, des clostridiums ou des staphylocoques. Présents en faible quantité dans les aliments, ils ne sont pas dangereux. Par contre, quand les conditions de conservation (température supérieure à 20°C ) sont favorables, ils se multiplient et deviennent redoutables.

 

Les premiers signes de toxi-infection alimentaire se manifestent 8 à 12 heures après le repas. La listériose peut également atteindre les animaux familiers dans les mêmes conditions de contamination que les êtres humains. L'infection est surtout grave chez les animaux affaiblis provoquant une septicémie et chez les femelles gestantes est à l'origine d'avortements.

 

En situation d’aliment contaminé, l'organisme d'un animal en bonne santé réagit spontanément en se "vidant par les deux bouts " pour éliminer les germes indésirables le plus efficacement possible. Les symptômes se résument en général à une crise de "colique" avec diarrhée intense, accompagnée de vomissements et de fièvre.

 

La plupart des intoxications alimentaires cèdent après un ou deux jours de diarrhées, de maux de ventre (spasmes et plaintes) et de vomissements. Les soins vétérinaires sont nécessaires mais les complications sont rares et l'on peut estimer que moins de 10% des animaux victimes de toxi-infection alimentaire doivent être hospitalisés. Prenez les mêmes précautions d'hygiène alimentaire pour vos chiens ou pour vos chats que pour vous. Ils ne sont pas plus résistants que vous aux intoxications alimentaires.

 

MOTIFS DE CONSULTATION

 

  • Vomissements incoercibles
  • Vomissements de sang
  • Diarrhées persistantes au-delà de 24h
  • Selles avec du sang
  • Fièvre (température rectale supérieure à 39°C ) et abattement
  • Plaintes et spasmes abdominaux

 

CONDUITE A TENIR EN CAS D'URGENCE

 

  • Retirer toute nourriture pendant un minimum de 24heures,
  • Faire boire fréquemment en petites quantités,
  • Administrer un pansement gastrique,
  • Consulter le vétérinaire dans la journée.

 

POUR EVITER LES PROBLEMES

 

Préparer la pâtée de votre animal en respectant les mêmes règles d'hygiène que pour vous-même : Jeter les boîtes entamées ou celles dont le couvercle est bombé.

 

L'emballage des paquets de croquettes doit être soigneusement refermé et placé dans un local sec.

 

Si vous mijotez vous-même la pâtée de votre animal : choisir des aliments ayant subi un traitement assurant de leur innocuité, les cuire convenablement et les consommer immédiatement après leur cuisson. Ne pas conserver les aliments cuits à température ambiante, les réchauffer à température suffisante.

 

Télécharger la fiche conseil.

 

© Copyright -