Votre animal a du mal à respirer

MOTIFS DE CONSULTATION

 

Toute difficulté respiratoire chez un animal est inquiétante, il s’agit généralement d’un problème cardiaque ou pulmonaire qui impose de consulter un vétérinaire dans un délai n’excédant pas une heure.

 

Les signes d’alertes :

  • Respiration gueule ouverte, rapide, bruyante, sans repos.
  • Tirage costal avec mouvements respiratoires thoraciques plus visibles qu’à l’habitude.
  • Toux permanente.
  • Muqueuses cyanosées, bleutées.
  • Faiblesse.
  • Impossibilité de se coucher pour trouver le repos.

 

A SAVOIR

 

Les difficultés respiratoires peuvent être dues à différentes causes :

Origine pulmonaire

  • Pneumopathie.
  • Pneumothorax.
  • Embolie pulmonaire.
  • Tumeur intra thoracique...

Origine cardiaque

  • Œdème aigu du poumon.

Celles qui viennent d’ailleurs

  •  Traumatisme du thorax pouvant entraîner une fracture costale et /ou un pneumothorax.
  • Œdème de Quincke , allergie massive s’accompagnant d’un gonflement spectaculaire du museau et d’urticaire.
  • Laryngite, collapsus trachéal, coup de chaleur, corps étranger.

 

EN ATTENDANT LE VETERINAIRE

 

  • Si la gêne respiratoire passe en quelques secondes ou quelques minutes, maintenez quand même la consultation du vétérinaire.
  • Placez l’animal dans une pièce fraîche et aérée, évitez toute fumée.
  • Placez-le au repos.
  • Si vous craignez un coup de chaleur, refroidissez-le immédiatement en le douchant constamment à l’eau froide.
  • Si votre chien est soigné pour des problèmes cardiaques, administrez immédiatement une dose de diurétiques.
  • Inspectez la cavité buccale et dégagez un éventuel corps étranger.
  • Si vous devez porter votre animal, évitez de comprimer la poitrine et le cou, laissez la gueule bien dégagée.

 

Télécharger la fiche conseil.

 

© Copyright -