Intoxication par les crapauds

Ne plaisantez pas, les chiens et moins fréquemment les chats, peuvent être empoisonnés par l’ingestion par voie orale de la plupart des types de crapauds qui existent partout dans le monde. Toutefois, les espèces qui vivent dans l’hexagone non jamais été à l’origine d’accidents mortels.

 

A SAVOIR

 

Tous les crapauds produisent un venin. Le venin de crapaud, mécanisme défensif, est sécrété par des glandes situées juste derrière les yeux et par d’autres structures dermiques dont les verrues. Le venin, substance épaisse, d’un blanc crémeux, très irritante, est expulsé quand l’animal se croit en danger. Il agit directement au niveau cardiovasculaire de l’animal qui l’ingère. Il n’existe, à l’heure actuelle, aucun antidote à ces poisons parfois violents.

 

Les chiens, et plus rarement les chats, s’intoxiquent en voulant croquer le batracien. Plus le chien est jeune et de petit format, plus les dangers de l’intoxication sont importants. Les effets locaux provoqués par la causticité du venin sont immédiats. Ils persistent plusieurs heures. Lors d’intoxication massive, les signes d’atteinte générale caractérisés par des vomissements, des difficultés respiratoires et des convulsions constituent potentiellement une menace sérieuse pour la vie de l’animal.

 

MOTIFS DE CONSULTATION

 

  • Vous avez observé votre chien en train de jouer avec un crapaud dans votre jardin.
  • Votre chien manifeste une gêne soudaine au niveau buccal. Il salive énormément. Il se donne des coups de patte sur le museau. Il secoue la tête. Il tente de vomir.
  • Il vomit incoerciblement.
  • Il respire rapidement, bouche ouverte avec de plus en plus de difficultés.
  • Il présente des convulsions, tétanies et pédalages au sol.

 

CONDUITE EN CAS D'URGENCE

 

L’un ou l’autre de ces signes d’alerte associé à la présence d’un crapaud dans l’environnement du chien doit vous faire suspecter une intoxication.

  • Inspecter l’intérieur de la gueule de votre compagnon à la recherche d’une éventuelle blessure ou d’un bout de bois coincé qui pourrait provoquer des symptômes similaires.
  • Rincer immédiatement et abondamment le museau, les babines et l’intérieur de la gueule avec de grandes quantités d’eau additionnée éventuellement de bicarbonate de soude.
  • Faites avaler un pansement gastrique tel que PHOSPHALUVET ou SMECTIVET ND.
  • CONSULTEZ D’URGENCE LE VETERINAIRE.

 

Télécharger la fiche conseil.

 

© Copyright -