Le sexage des tortues

Pour approcher sans risque un animal, il faut savoir juger de son caractère. Pour cela, regarder et bien surveiller l'expression de ses yeux, de sa gueule, de ses oreilles, de sa queue et de ses poils.

 

Le sexage des tortues

Sexage tortuesComment choisir sa tortue ? Comment savoir quel est le sexe de sa tortue ? Il existe des différences anatomiques entre mâles et femelles chez les tortues : la plus visibles se situe au niveau du plastron (pièce ventrale de la carapace). Il est concave chez le mâle et plat chez la femelle. Autre différence, que l’on peut remarquer dans beaucoup d’espèces, la taille de la queue : elle a tendance à être épaisse et longue chez le mâle et plutôt courte chez la femelle. Si l’on regarde le cloaque (orifice) il est éloigné de la base de la queue chez le mâle et au niveau de la base de la queue chez la femelle.
Enfin il peut aussi selon les espèces avoir des différences de couleur.

 

Quelques informations sur l'alimentation et les conditions de vie

Les tortues terrestres d'Europe peuvent être nourries avec une ration ménagère selon les proportions suivantes :

  • 77% de fruits (pommes, poires, bananes…)
  • 20% de viande en petits morceaux
  • 2% de complément (minéraux et vitamines)
  • 1% de lactate de calcium Endives et laitues selon les besoins

 

Les tortues aquatiques carnivores peuvent être nourries avec de la viande coupée en petits morceaux ou du poisson cru agrémentés d’un complément (minéraux + vitamines). Il faut cependant régulièrement compléter la ration avec des végétaux frais (salade, endive, pomme…).

 

Le riz, les flocons d’avoine ainsi que la nourriture industrielle pour chiens et chats sont très appréciés par la plupart des tortues mais il faut faire attention au risque de perturbation du métabolisme phospho-calcique et lipidique.

La plupart des accidents arrivent lorsque les conditions de vie ne correspondent pas à l'animal. Ainsi on peut observer des blessures du plastron chez les tortues aquatiques lorsque le sol du bassin est trop dur ou que le bassin n'est pas assez profond. De même pour les tortues terrestres élevées, la vie en liberté dans une chambre ou sur un sol trop rugueux entraîne souvent des blessures. (choc, érosion…).