L'examen clinique

Tout examen d'un animal commencera par la lecture du numéro de tatouage (oreille ou cuisse) ou d'un autre moyen d'identification (médaille, tube…) L'examen clinique rapide de l'animal doit permettre d'évaluer l'état des fonctions vitales et l'importance des blessures.

 

Etat de conscience

Appeler l'animal, claquer des mains ou des doigts. Si l'animal bouge les oreilles ou redresse la tête, c'est qu'il est conscient. Dans le cas contraire voir plus bas.

 

Couleur des muqueuses

La couleur des muqueuses et le temps de recoloration capillaire (appuyer quelques secondes sur la gencive qui devient blanche, retirer le doigt et observer le temps mis pour redevenir rose) peuvent être appréciés sur les gencives, la muqueuse oculaire et chez les femelles sur la vulve.

Postures du chien
Roses : normale
Blanches : anémie
Bleues : manque d'oxygène
Rouges : inflammation

 

 

Fonction respiratoire

Postures du chien
Elle est évaluée en contrôlant le rythme de soulèvement des côtes (= fréquence respiratoire) et en plaçant son oreille près du museau afin de contrôler le flux d'air sortant.
La fonction respiratoire peut être compromise lors d'une obstruction des voies aériennes ou lors d'un arrêt des mouvements du thorax. Dans le cas d'une obstruction de la trachée par un corps étranger chez un chien on peut adapter la manœuvre de Heimlich : mettre l'animal la tête en bas et soulever les membres postérieurs ; exercer une compression unique et forte de la base du sternum afin de créer une surpression et d'éjecter le corps étranger.

 

 

Fonction cardio-circulatoire

Postures du chien On apprécie la fréquence cardiaque en posant deux doigts sur les côtes du flanc gauche, juste derrière la position normale du coude. On perçoit alors le choc précordial. La fréquence cardiaque peut diminuer lors d’état de choc, ou augmenter lors de stress ou d’hémorragies importantes. On cherchera aussi à prendre le pouls fémoral en face interne de la cuisse. Il peut être absent, bien frappé ou filant.

 

Autres

On appréciera la température corporelle de l'animal par exemple lors d'un syndrome "coup de chaleur". On cherchera aussi à examiner avec précision les différentes blessures afin de pouvoir donner le plus d'informations possibles lorsque vous appellerez les services de secours ou un vétérinaire et afin aussi de pouvoir pratiquer les premiers gestes.