Arrêt respiratoire et arrêt cardio-respiratoire

il y a arrêt respiratoire lorsqu'on n'observe plus de mouvement du thorax.

CONDUITE A TENIR

  • Vérifier la liberté des voies respiratoires (collier, tête en extension…) et la présence d’un rythme cardiaque ;
  • Pratiquer le "bouche à truffe" : museau fermé, souffler progressivement dans le nez.
Bilan arret respiratoire
  • Le thorax se soulève, continuer le “bouche à truffe” à un rythme de 12 à 20 insufflations par minute suivant la taille du chien ;
  • Le thorax ne se soulève pas : il y a obstruction de la trachée. On peut alors essayer la manœuvre de Heimlich
  • Dès que l’animal respire tout seul et que les muqueuses sont roses, prévenir les secours ou porter l’animal chez un vétérinaire.

 

il y a arrêt respiratoire lorsque l'on n'observe plus de mouvement du thorax et aucun pouls.

CONDUITE A TENIR

  • Vérifier la liberté des voies respiratoires (collier, tête en extension ;
  • Pratiquer le "bouche à truffe" ;
  • Pratiquer un massage cardiaque (cf. encadré) pendant 1 minute environ :
    • Le choc précordial et/ou le pouls fémoral sont réapparus : stopper la stimulation cardiaque et ne plus s’occuper que de la respiration ;
    • Il n'y a toujours pas de rythme cardiaque : reprendre le massage et contrôler à nouveau au bout d'une minute.
  • Dès que l’animal a retrouvé une fréquence cardiaque et une respiration, prévenir les secours ou porter l’animal chez un vétérinaire.

 

Le massage cardiaque

  • Sur les petits chiens :
    1. passer une main de chaque côté du thorax en arrière du coude :
    2. avec la base de la main, appuyer sur les cotes.
  • Sur les grands chiens
  1. coucher l'animal sur le côté droit ;
  2. placer une main contre les côtes en arrière du coude puis la seconde main par-dessus ;
  3. avec la base de la main, appuyer sur le flanc.
  • Rythme :
  1. ventilation pour 5 compressions cardiaques.